Se donner du souffle! vise à s’outiller pour soutenir le développement ou la consolidation de nos pratiques d’Éducation populaire autonome (EPA) et ce, en lien avec les principes de l’Alternative et de l’Action communautaire autonome. Cette démarche souhaite aussi revaloriser la culture de mobilisation et d’action collective pour la transformation sociale de notre mouvement. Un beau défi, n’est-ce pas ?

Se donner du souffle! est une démarche d’animation, de ressourcement et de réflexion qui impliquera des personnes membres et salariées désignées par leur ressource au fil du temps et des rencontres. Ces personnes assureront une continuité et un lien entre les temps de formation et de ressourcement que seront les rencontres nationales et la retransmission dans la vie et les pratiques de leur ressource. Elles pourront par exemple proposer et co-animer des exercices et des réflexions à l’aide d’outils préparés et remis lors des rencontres. Ces exercices et réflexions seront mis en commun par divers moyens créatifs au fur et à mesure que nous avancerons dans la démarche.

__Une démarche en 5 phases__

menu_souffle

Mise en contexte

En 2016, le RRASMQ et ses membres, suite à un large processus de réflexion et de consultation, se sont doté d’un plan stratégique intitulé Bâtir ensemble un avenir émancipateur en santé mentale au Québec. Avec ce plan, le RRASMQ et ses membres visent à être plus reconnus et entendus du public et des diverses instances gouvernementales pour promouvoir un autre regard sur la santé mentale et que les pratiques alternatives en santé mentale soient plus reconnues et accessibles. Pour cela, il fait face à plusieurs enjeux sur lesquels il entend travailler collectivement ces 5 prochaines années :

  1. L’enjeu de la méconnaissance du discours et des pratiques alternatives
  2. L’enjeu de la prédominance du modèle biomédical de la santé mentale et de la difficulté de faire valoir une vision critique
  3. L’enjeu de l’autonomie d’action et du rôle de transformation sociale des groupes d’action communautaire autonome et alternatifs en santé mentale.

Pour se faire le RRASMQ souhaite resserrer les liens entre tous les membres du regroupement en renforçant la cohérence entre les valeurs et les pratiques des ressources en lien avec L’Alternative. Il veut également (re)politiser l’ensemble des acteurs du regroupement par rapport à la médicalisation de la santé mentale, la reconnaissance de l’importance des déterminants sociaux de la santé et à la promotion de l’approche alternative en vue de la transformation sociale. Convaincu que l’approche de l’éducation populaire autonome réconcilie les dimensions services alternatifs aux personnes et revendication politique en vue de la transformation sociale qui sont toutes deux au cœur de la mission du regroupement et de chaque ressource membre, le RRASMQ a opté pour revaloriser cette approche par l’entremise de la démarche Se donner du souffle.

Dans un contexte où l’austérité frappe durement, où la pression à rendre des services à la population est de plus en plus forte, où les injonctions à la performance tous azimuts et au bonheur obligé augmentent le mal-être généralisé et où les impératifs financiers et la technologie imposent une rentabilité et une efficacité sans faille, aux citoyens comme aux organisations, faire de l’EPA est un défi plus grand que jamais.

Pourtant, et peut-être encore plus maintenant, il importe de s’accorder le droit d’arrêter le tourbillon étourdissant et de se donner ensemble le temps et les moyens de revenir à l’essentiel : Les personnes aux prises avec un problème de santé mentale, leurs besoins, leurs droits, leurs raisons de s’indigner et d’aspirer à autre chose, pour elles mais aussi pour la société et les générations futures. Dans cet espace-temps où l’on redevient maitre de nos agendas, dans ces moments qu’on se réserve pour ensemble reprendre notre souffle, on peut arriver à relever ce défi!

Métaphore - Se donner du souffle

Se donner du souffle. Prendre ensemble le temps et les moyens d’inscrire notre existence et nos actions dans la durée. À chaque inspiration, laisser entrer l’air dans toutes les parties de notre ressource et de notre regroupement, question de les habiter pleinement.

Ce souffle, cette force qui nous porte et nous motive, c’est au fond la conviction de la légitimité de nos missions et de nos actions, la certitude d’être plus forts ensemble pour rendre plus accessible et faire rayonner l’Alternative en santé mentale au Québec.

Ce souffle, il alimente tout le monde : membres, personnes administratrices et salariées des ressources ou du regroupement. Il traverse toutes les dimensions de la vie des ressources : services, activités de groupe, interventions individuelles, comités, publications, actions de sensibilisation et de visibilité, assemblées générales et réunions des conseils d’administration, etc. Courant d’air, brise rafraichissante ou tourbillon décoiffant, son intensité varie en fonction des temps calmes ou forts de notre vie associative, des enjeux sociaux qui surviennent, des décisions politiques qui impactent nos missions et notre financement, des projets emballants qu’on développe.

Lorsqu’il perd de sa force, on peut ressentir ce besoin d’être alimentés à nouveau, d’être vitalisés. Car c’est ce souffle qui rend possible la vie, le dynamisme dans nos ressources et notre regroupement. En l’amplifiant, on donne plus de visibilité à nos actions, on augmente notre rapport de force et on permet à la voix de l’Alternative de porter plus fort et plus loin. Et c’est ce que vise Se donner du souffle, démarche dynamique et collective pour la transformation sociale. Alors viendrez-vous inspirer avec nous pour se donner du souffle ?

Avantages pour les personnes participantes

  • Des temps d’arrêt et de recul face au rythme parfois frénétique de la vie dans les ressources afin de se rebrancher sur nos convictions.
  • Des occasions de célébrer les forces et le caractère unique des ressources et du regroupement.
  • Une complicité accrue et le renforcement de l’esprit d’entraide entre les personnes salariées et les membres dans votre ressource et au sein du regroupement.
  • Une compréhension plus approfondie de l’approche d’éducation populaire autonome.
  • Des outils et moyens concrets de consolider les pratiques d’éducation populaire autonome dans votre ressource.
  • De l’inspiration, grâce aux échanges et mises en commun des pratiques des autres ressources.
  • Une appropriation plus fine des analyses et des prises de position politiques du regroupement.
  • Une réaffirmation de la volonté de transformation sociale portée par les ressources et le regroupement.
  • Et un fourmillement d’idées pour y parvenir!

Le RRASMQ remercie le Carrefour de participation, ressourcement et formation (CPRF) de l’accompagner dans l’élaboration et l’animation de cette démarche ainsi qu’Emploi-Québec de l’Île de Montréal pour son soutien financier.