Assemblée générale ▪ Juin 2014

Auberge Estrimont, Orford (Estrie)

       

 


L’AGA 2014 du RRASMQ : des espaces de parole, de créativité et de pouvoir

Plus de 125 personnes représentant une quarantaine de ressources alternatives ont participé, les 11 et 12 juin, à l’assemblée générale annuelle 2014 du Regroupement. Réunies pendant 2 jours, à l’Auberge Estrimont d’Orford en Estrie, sous le thème Créer des espaces, les membres du RRASMQ ont eu l’occasion d’échanger sur le bilan des actions menées au cours de la dernière année et d’adopter les orientations à mettre en œuvre durant la prochaine année. S’inspirant des succès du 30e anniversaire du Regroupement, l’AGA 2014 a permis de conjugué luttes, pratiques et créativité à travers des espaces de prise de parole et de délibération, d’échange dans des ateliers thématiques et d’expression créatrice; le tout dans un environnement accueillant et une ambiance agréable et chaleureuse à l’image même de ce qu’est l’Alternative en santé mentale.

Jour 1

À l’initiative des ressources alternatives de l’Estrie, l’AGA s’est ouverte sur une note enjouée et dynamique. Cette activité d’ouverture a mis la table pour un avant-midi d’échange sur le bilan de la dernière année et lancé la production d’un immense « puzzle » collectif à être réalisé tout au long de l’assemblée. Par la suite, les membres ont pu s’exprimer, tout d’abord entre eux autour des tables et ensuite en plénière, sur les différentes réalisations et prises de position du Regroupement. Cet espace de prise de parole a permis de partager des constats, des évaluations et des attentes dans les divers champs d’action liés à la mission du RRASMQ. En fin d’avant-midi, le Regroupement a invité les personnes présentes à utiliser une colonne d’expression afin d’exprimer leurs questionnements ainsi que leurs messages à la population et aux décideurs sur la vision des problèmes de santé mentale. Cet espace de parole avait pour objectif de renforcer les positions et le discours critique du RRASMQ.

L’après-midi du 11 juin, les participantes et les participants se sont répartis à travers 6 ateliers thématiques touchant les luttes politiques et sociales (La vision critique en santé mentale, l’organisation d’une journée de visibilité pour le 10 octobre 2014), les pratiques alternatives (les visions de l’intégration dans la communauté, l’accueil des expériences dites hallucinatoires) et l’action créatrice (La place du jeu et de la créativité, espace créatif). Ces ateliers ont constitué autant d’espaces pour permettre aux personnes présentes de mieux saisir le sens et la richesse de l’alternative en santé mentale.

La première journée s’est d’abord conclue sur une petite manifestation appelant les partisans de l’alternative en santé mentale à se mobiliser, partout au Québec, le 10 octobre prochain. Après un délicieux souper, les membres ont eu droit au Show RRASMQ qui mettait en scène la chorale de l’Élan de Magog et des membres de La Cordée dans une prestation de « stand up ». La soirée s’est ensuite poursuivie autour d’un joyeux karaoké.

Jour 2

La deuxième journée s’est ouverte sur un vibrant appel lancé par des membres de L’Ensoleillée du Lac Mégantic à dénoncer l’état de pauvreté dans lequel se retrouvent trop souvent les personnes vivant ou ayant vécu un problème de santé mentale. À partir d’un pamphlet intitulé « Tannés d’être pauvre », les membres de L’Ensoleillée invitent les membres du Regroupement et la population à se mobiliser pour faire de l’amélioration des conditions de vie un enjeu omniprésent dans l’ensemble de nos revendications et de nos actions. (Citation extrait du texte Tannés d’être pauvre) Ce témoignage mettait la table pour un échange autour des pratiques d’analyse et d’action du Regroupement et de ses membres sur les questions sociales et politiques. Cet espace d’échange a permis de dégager des perspectives pour améliorer les activités de formation et de mobilisation du RRASMQ sur les enjeux sociopolitiques.

Au cours de la dernière année, le RRASMQ a entamé une démarche de planification stratégique qui doit lui permettre de se donner des perspectives d’action pour les prochaines années. Dans ce contexte, le Regroupement a invité les personnes présentes à l’AGA à s’exprimer sur leurs visions des forces, des opportunités, des faiblesses et des menaces qui constituent les environnements interne et externe du RRASMQ. Cet exercice a permis de recueillir une foule d’informations qui contribuera, au cours de la prochaine année, d’élaborer un plan stratégique à présenter lors de l’AGA 2015. Afin de donner suite à une résolution adoptée à l’AGA 2012 visant à renforcer les liens d’appartenance des membres du Regroupement aux principes de l’alternative, le comité adhésion a, durant la dernière année, réfléchit sur les critères d’adhésion au RRASMQ ainsi que sur un processus de renouvellement d’adhésion. Un rencontre nationale en deux temps s’est tenu sur le sujet à Lévis et à Longueuil. Les membres présents à l’AGA ont donc été invités à se prononcer sur de nouveaux critères d’adhésion ainsi que sur une démarche triennale de renouvellement de leur adhésion au Regroupement. Compte tenu de l’importance de la question, les échanges sur la proposition soumise par le conseil d’administration se sont déroulés dans une atmosphère sereine et respectueuse.

Outre cette proposition, l’AGA a aussi adopté les autres propositions élaborées par le conseil d’administration. Ainsi, l’AGA a décidé de faire du 10 octobre de chaque année, Journée mondiale de la santé mentale, une occasion de visibilité et de mobilisation sur l’Alternative en santé mentale. De plus les membres du Regroupement ont décidé de créer un nouveau comité permanent sur la recherche. Enfin, sur une proposition émanant de membres de L’Ensoleillée et de l’Envolée, il a été résolu de former un groupe de travail pour étudier, comprendre et voir comment on peut accueillir d’une façon alternative les expériences dites « hallucinatoires ».

Après avoir chaleureusement remercié les membres sortants du conseil d’administration l’AGA a élu trois nouveaux membres pour un mandat de deux ans.

La présidente du conseil d’administration du Regroupement, Louise Beaulé de l’Ensoleillée, a conclu l’AGA en remerciant toutes les personnes qui se sont impliqués dans l’organisation et le déroulement de l’AGA, particulièrement les personnes des ressources de l’Estrie, y compris la présidente d’assemblée Camille Chénard, ainsi que les membres des comités de travail, du conseil d’administration et de l’équipe de RRASMQ.

Conclusion

Encore une fois, l’AGA du Regroupement a été un moment privilégié pour illustrer jusqu’à quel point la vie démocratique est importante. À chaque année, le RRASMQ essaie que cet événement soit significatif de la vitalité des espaces d’implication citoyenne qu’il tente, avec ses membres, de créer et d’entretenir.


accueil Regroupement des ressources alternatives en santé mentale du Québec
Plan du site