L'assemblée générale 2008

       

Quel bel espace!

Espace de parole, où des légendes nous étaient transmises par ce conteur fantastique.

Espace de chant, où les coeurs de cette belle chorale ont entonné à l’unisson des hymnes à l’amour.

Espace de créativité, où une jolie fleur est née de cette collaboration commune de tout le Regroupement.

Espace de détente, dans ce décor magnifique et apaisant qu’est celui des Laurentides!



Prenons notre espace!

L’assemblée générale annuelle 2008 du RRASMQ s’est tenue du 11 au 12 juin 2008 au Mont-Tremblant, dans la belle région des Laurentides, avec la participation de 125 personnes, provenant de 46 ressources (membres réguliers, affiliés ou observateurs) représentant 12 régions du Québec. En plus de pouvoir profiter des beautés d’un cadre enchanteur, les participants et les participantes ont eu droit à un menu varié et bien garni.

Dès le début de l’assemblée, les membres présents ont accepté deux nouveaux groupes, l’un à titre de membre régulier et l’autre à titre de membre affilié. Le rapport annuel, présenté conjointement par les membres du conseil d’administration et de l’équipe de la permanence, a été ponctué de trois lancements : la tournée nationale de formation, le document souvenir du Forum international et le macaron de la campagne 10%.

Suite à cette présentation, l’assemblée a pris connaissance du document « Bilan de la réorganisation au RRASMQ », déposé par le conseil d’administration et a procédé à son adoption. Rappelons que ce bilan faisait le rappel d’une démarche entreprise en 2001 qui visait à ce que le Regroupement puisse jouer efficacement les rôles liés aux mandats qui lui sont confiés. La conclusion de ce bilan souligne que la réorganisation a atteint les buts visés.

En après-midi, nous avons eu droit au compte-rendu de la recherche exploratoire, réalisée en collaboration « Comité Politique du RRASMQ et ÉRASME » : Le rapport des ressources alternatives en santé mentale aux CSSS. Lorraine Guay a su maintenir l’intérêt des membres tout au long de sa présentation. Elle a, entre autres, rappelé que la préoccupation des ressources alternatives en santé mentale et de leur Regroupement face à tout ce qui se met en place à l’heure actuelle dans le réseau public, s’inscrit dans un rôle historique, à savoir : se préoccuper de l’impact des orientations, de l’organisation et de la planification des services sur les personnes concernées et sur les organismes communautaires. Un atelier sur les propositions qui avaient été présentées le matin est venu clore cette première journée d’AGA.

Jeudi matin, les membres attendaient impatiemment la reprise des travaux : à l’horaire, la recherche sur le traitement alternatif. Dans un premier temps, nous avons assisté à une présentation de différentes données à partir des récits de personnes usagères qui fréquentent ou ont fréquenté des ressources alternatives ayant développé des pratiques de traitement. Puis, dans un deuxième temps, des panélistes d’une table ronde ont partagé leurs réflexions en lien avec leur vécu personnel et l’apport d’une telle recherche pour l’ensemble des ressources. Lors de la période d’échange avec la salle, la teneur des questions et des commentaires a témoigné de l’intérêt suscité par ces travaux. L’avant-midi s’est terminé par l’adoption des propositions.

Après un copieux repas, les délibérations ont repris avec l’élection des membres du conseil d’administration : quatre postes étaient à combler. C’est par acclamation que deux candidates et un candidat ont été élus; un poste restera à combler par le nouveau conseil d’administration. Avant la présentation des états financiers, nous avons eu droit, sur une note humoristique, à une mise en garde sur l’interprétation des nombres, à partir du chiffre "11".

Quand l’assemblée a été levée, les membres sont repartis, fiers d’avoir répondu à l'appel : Prenons notre espace!


accueil Regroupement des ressources alternatives en santé mentale du Québec
Plan du site